lettre à gilbert montagné

Bonjour monsieur le chargé de mission,

Tout d’abord comme beaucoup de nos condisciples, je n’ai pas approuvé votre désignation médiatique par le président de la république. Vous avez certes je
pense l’appui du CNPSAA qui depuis votre nomination est resté muet ou accepte vos déclarations télévisuelles ou radiophoniques qui ont le mérite de révéler
votre inexpérience dans le monde associatif. Je comprends votre envie de satisfaire toutes les préoccupations de notre communauté du monde de la nuit,
là où nos associations représentées au sein du grand CNPSAA ont lamentablement échoué. J’étais de la partie de ceux qui ont participé à la manifestation
du 23 décembre 2004, dont vous étiez encore vous la figure médiatique qui menaçait de faire une grève de la faim avec les notables de nos associations.
Quel embarras des orateurs qui s’excusaient presque de nous avoir fait déplacé, car la veille vous aviez personnellement négocié avec les ministres concernés
et que toutes nos revendications étaient acceptées. L’ambiance générale de ce fiasco était que nous avions été trompés par votre cour de responsables associatifs
qui ne se voyaient pas jeûner pendant la nuit de Noël. Etant très déçus du microcosme médiatique, nous nous étions jurés à Notre retour à Montpellier
que l’on nous y reprendrait plus. En décembre dernier le CNPSAA a lancé une consultation afin de déterminer les points que nous voudrions soumettre en
priorité aux futurs candidats à l’élection présidentielle, bons joueurs un petit groupe de Montpellier a rédigé une sorte de petit cahier revendicatif
que nous avons envoyé au CNPSAA. Sur toute la ribambelle de candidats d’après les informations transmises par le CNPSAA, seul 3 prétendants ont bien voulu
répondre François Bayrou, Marie-George Buffet et Nicolas Sarkozy.

Echaudé plusieurs fois je ne pensais pas bon vous transmettre un message à propos de mes préoccupations en tant que personne aveugle, mais à la lecture
de notre travail collectif, je pense qu’il est malheureusement toujours d’actualité.

J’ose espérer que vous êtes sincère dans votre engagement, comme vous le savez personne n’est dupe de votre mission mais j’ai tout de même trouvé bon de
vous faire parvenir (nos) qui deviennent mes 11 commandements qui nous faciliteraient notre vie quotidienne, scolaire, professionnelle, autonome et le
nerf de la guerre financière :

1 : Exonération pour tous les handicapés visuels de la redevance télévisuelle devant le refus de l’autodescription des programmes de télévision

2 : Trouver l’équité entre les personnes imposables et celles qui ne le sont pas devant l’emploi d’aide humaine, le montant restant à la charge de la personne
non imposable est du simple au double par rapport à une personne imposable, mettre en place un crédit d’impôt. Pour avoir un total de 50 heures d’aide
humaine payée en chèque emploi service, La PCH devrait s’élever à 750 euros comme l’ACTP (une heure de chèque emploi service revient à un peu moins de
15 euros).

4 : Revaloriser l’AAH à 80% du SMIC car il sera de plus en plus difficile de s’insérer professionnellement quand on est atteint d’un handicap lourd. Reprendre
les amendements de la pétition élaborée par l’APF.

5 : Revoir le mode de calcul dans le décompte des handicapés dans les entreprises car les employeurs ont tendance à employer des handicapés légers car aucune
incitation ne leur est offerte pour l’embauche d’handicapés lourds.

6 : Tout comme les handicapés en fauteuil, créer dans un cadre législatif par une loi, les règles et adaptations à respecter pour l’autonomie des personnes
handicapées visuelles afin de rendre accessible les moyens de transport, l’environnement urbain, la culture, les immeubles publics et privés, les nouvelles
techniques de communications.

7 : Devant l’échec de 80% des handicapés visuels en intégration scolaire en milieu ordinaire réservée à une certaine élite qui a des capacités, instaurer
des instituts spécialisés dans chaque région pouvant accueillir jusqu’au BEPC les handicapés visuels qui auront eu la possibilité de se familiariser avec
l’outil informatique, être autonome dans ses déplacements et être mature dans la vie quotidienne avant d’aller affronter le milieu scolaire ordinaire.

8 : Imposer aux services fiscaux tout comme le font EDF, France Télécom, plusieurs opérateurs téléphoniques, certaines banques la possibilité de recevoir
ses avis d’imposition en braille.

9 : Financer les caisses complémentaires de retraite afin que les employés handicapés du privé perçoivent 100% de leur retraite complémentaire à 55 en ayant
cotisé 30 ans, actuellement un employé handicapé du privé après 30 ans de cotisations perçoit certes 100% de sa retraite du régime général de la sécurité
sociale mais 75% de sa retraite complémentaire. Par contre les employés de la fonction publique perçoivent 100% de leur retraite car les retraites complémentaires
n’existent pas dans la fonction publique. C’est à l’état de financer les régimes complémentaires afin de permettre à un employé handicapé du privé de pouvoir
prétendre après 30 ans de cotisations et à 55 ans une retraite pleine et entière.

10 : Les bénéficiaires de l’ACTP doivent avoir les mêmes droits que ceux qui perçoivent la nouvelle prestation de compensation au regard des successions
et des donations.

11. Un immense travail doit être réalisé afin d’offrir davantage d’accès à la formation professionnelle pour les personnes déficientes visuelles en aidant
la création d’organismes spécialisés et en rendant accessibles par le prêt ou le financement de matériel et en mettant du personnel spécialisé dans les
centres de formation professionnelle ordinaire.

J’espère que ma liste n’est pas trop longue, je pense qu’elle n’est pas exhaustive, car les besoins de chacun sont différents. Voici ma missive terminée,
je compte sur votre persuasion afin que certaines décisions soient prises pour nous améliorer l’existence dans une société dans laquelle nous nous trouvons
de plus en plus exclus.

As-toi de jouer gilbert, comme dans ta chanson, n’oublies pas que tu es sur le pont du bateau, non pas pour aimer mais pour aider la vie de tes condisciples,
attention le pont est souvent glissant et tu risques de tomber à l’eau.

Bien cordialement

Michel Michelland

Cet article vous plaît ? envoyez-moi un message

Ce contenu a été publié dans handicap visuel au quotidien. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire